Afssaps : le lissage interdit

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) et la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) souhaitent attirer l’attention des consommateurs sur certains produits capillaires susceptibles de présenter des risques pour leur santé en raison de la présence de formaldéhyde en quantité supérieure à la limite maximale autorisée. Voici leur communiqué.

Les produits de lissage capillaires sont des produits cosmétiques essentiellement destinés à être utilisés par les professionnels de la coiffure. Toutefois ils sont également vendus sur la toile, le plus souvent importés des Etats-Unis ou du Brésil, et appliqués par le consommateur lui-même ou par des professionnels de la coiffure se déplaçant à domicile. L’utilisation de ces produits prévoit en général des techniques à chaud réalisées à l’aide de plaques en céramique chauffées à des températures très élevées. Or, ces techniques utilisées par les professionnels de la coiffure peuvent entraîner la présence dans l’air ambiant de formaldéhyde en quantité d’autant plus importante que le nombre de lissages est élevé et que l’aération est insuffisante.

Par voie respiratoire après exposition chronique chez l’homme, le formaldéhyde est cancérogène au niveau du nasopharynx. Il est également suspecté dans la survenue de leucémies, de cancers des sinus et de la cavité nasale. Par ailleurs, il peut induire des irritations oculaires et respiratoires ou provoquer des eczémas de contact.

Pour faire suite à des alertes émanant d’autorités sanitaires européennes et américaines, l’Afssaps et la DGCCRF ont donc réalisé une enquête auprès des professionnels de la coiffure et des vendeurs de ces produits. Cette enquête a permis de détecter en France huit produits de lissage capillaire contenant du formaldéhyde à des concentrations comprises entre 0,61% et 5,87%, supérieures à la limite réglementaire (0,2%). Afin de protéger la santé des consommateurs et des professionnels de la coiffure, la DGCCRF a procédé à la saisie de ces produits.

En conséquence, l’Afssaps et la DGCCRF recommandent aux consommateurs et aux professionnels de la coiffure:

  • De ne pas acheter ni utiliser les produits figurant sur la liste se trouvant à la fin de cet article
  • De consulter un médecin en cas de survenue de manifestations cliniques telles que des irritations oculaires, respiratoires ou cutanées, réactions allergiques, … pendant ou à la suite de la réalisation d’un lissage capillaire.

En outre, l’Afssaps et la DGCCRF rappellent que :

  • Les professionnels de la coiffure doivent veiller au respect des valeurs limites d’exposition professionnelle par une ventilation adaptée et un renouvellement de l’air régulier ;
  • Les responsables de la mise sur le marché et importateurs de produits cosmétiques doivent s’assurer du respect de la concentration maximale de 0,2% en formaldéhyde libre dans ces produits dès lors qu’ils contiennent du formaldéhyde, des libérateurs de formaldéhyde et/ou du méthylène glycol. Ils doivent par ailleurs vérifier que l’étiquetage des produits contenant une concentration en formaldéhyde comprise entre 0,05% et 0,2% comporte la mention « contient du formaldéhyde) ;
  • les professionnels de santé doivent déclarer à l’Afssaps tout effet indésirable grave survenu après l’application d’un produit de lissage capillaire.

Enfin, il est rappelé que l’étiquetage des produits cosmétiques commercialisés en France, même s’il s’agit de produits importés, doit être libellé en français.

 

Liste des produits lissants interdits par l'Afssaps

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com