Beyonce trop pâle?

beyonce.jpgCe n'est pas la première fois que la paleur de la peau de la popstar de renommée mondiale est mise en cause, et pourtant le problème soulève toujours autant d'émoi. Il faut dire que sur la couverture de son nouvel album Beyoncé a clairement opté pour un look visiblement beaucoup plus pâle que ce à quoi elle nous avait habitué. Des cheveux blonds platine, une peau comme éclaircie, il n'en fallait pas plus pour faire enfler la polémique Outre Atlantique, pays dans lequel les sujets relatifs à la couleurs sont toujours aussi brûlants.

Méconnaissable, c'est l'adjectif repris par de nombreux fans et par certains media qui n'ont pas hésité à qualifier de "choquant" le fait que Beyoncé semble vouloir gommer son appartenance ethnique. Comme si elle était la première a paraître plus claire "afin de toucher un plus large public". Est-ce hypocrite? Car depuis longtemps la société américaine, et cela jusque dans le show buisness ne s'est pas privée de faire l'éloge des peaux claires au détriment des plus sombres. Depuis des générations une nette différence de traitement est appliquée entre les 2 catégories que ce soit dans l'éducation ou au travail. Même dans les condamnations, les personnes à peau claire emportent la faveur des juges. Bien sûr le fait que la communauté noire fasse le jeu de ce syteme, y compris les personnalités au plus fort de leur célébrité, n'est pas non plus exempt de responsabilité. Mais voilà des journaux qui s'emportent contre des stars au teint photoshopé et qui effleurent à peine le sujet du colorisme qu'ils contribuent parfois à maintenir. En bref, une sombre histoire.

Souces: www.huffingtonpost.com

sk.

This is not the first time that the well-known popstar’s whitened skin tone is called into question, however the issue still raises as much emotion as before. It must be said that for her album cover Beyonce chose  an appearance obviously far lighter than what we are used to see usually. Platinum blond hair, whitened skin, this was just enough to trigger a controversy Across the Atlantic, in a country where skin-related issues are still hot.


Unrecognizable is the adjective used by many fans and some media who do not hesitate to describe as “shocking” the fact that Beyonce seems to erase her ethnicity.As if she was the first "to look lighter to appeal more audience". Is it hypocrite? As for a long time the American society, even in show buisness, has not refrain from praising light skin people to the detriment of the darker ones. Since generations there is a strong difference of treatment between both categorie whether it is in education or at work. Even when it comes to sentences, light-skinned people are preferred by judges. Of course the fact that the black community comply with the system, including top celebrities, is not free from responsibility. But newspapers get mad about photoshopped-skinned stars and briefly adress the question of colorism that they sometimes help maintaining. In short, a dark story.

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/01/2012

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com