Il ne manque pas de CRAN

 

C'est peut être pour répondre à la provocation de Libération qui, à la une du 7 novembre 2008 titrait "l'introuvable Obama français", bien qu'il se défende de l'incarner.

Toujours est-il que le président du CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires), Patrick Lozès, annonce aujourd'hui son intention d'être candidat aux élections présidentielles de 2012. Une annonce qui ne passera sûrement pas inaperçue.

Ce pharmacien de 46 ans d'origine béninoise se pose en défenseur des minorités, et dit vouloir "être le président de tous les français qui refusent qu'on stigmatise les Noirs, les Arabes et les Asiatiques". Dans une atmosphère de méfiance vis à vis de l'étranger, de surcroît musulman, pas sûr qu'il trouve un écho à la mesure de ses attentes. Cela ne l'a pourtant pas empêché d'obtenir les 500 signatures nécessaires pour la validation de sa candidature. 

Toujours sur sa lancée, le candidat, dans un ouvrage paru le 12 mai dernier aux Editions du Moment, dévoilait les grandes lignes de son programme. Economie, éducation et statistiques sur la diversité, tels sont les sujets sur lesquels le président souhaite plancher.

A noter tout de même quelques dissentions dans ses propres rangs, au sein du CRAN, qui l'on même conduit devant la justice. Son élection était en effet contestée. Heureusement pour lui, le jugement du 7 avril dernier lui a donné raison. De plus, sa personnalité en fait un personnage controversé dans les milieux politiques français. Sans compter que les minorités noires que le CRAN a pourtant vocation à défendre, voit dans ce dernier un organisme élitiste. Il ne faut pas oublier que Lozès a pour père un ancien ministre béninois. 

Le président du CRAN n'en est pas à ses premières armes en politique, puisqu'en 2002 il était candidat UDF dans la 1ère circonscription de Paris. Il y est resté 7 ans. Cette fois, c'est sans étiquette qu'il se présente. Que l'on soutienne ou non sa candidature, ce genre d'initiative, qui permet à la diversité d'être plus visible, là où l'on ne l'attend pas forcément, doit être encouragée.


Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com