Le Chik s'invite au Congo

 Le Chikungunya ou Chik ne se cantonne plus  seulement à l'île de la réunion. Désormais la maladie infectieuse se manifeste au Congo. En effet, pas moins de 900 cas ont été recensés à Brazzaville, en moins de deux semaines, précise le docteur Alexis Elira Dokekias. Par chance, on ne déplore pour l'heure aucun décès. Cependant, il arrive que les symtômes décrits soient assez persistants; pour cette raison la rumeur a d'abord couru qu'il s'agissait d'une forme de paludisme plus résistant. Ce bruit a bien évidemment été démenti.

Les malades se plaignent généralement de maux de tête, de douleurs musculaires ou articulaires. Ils accusent une grande fatigue générale.  Certains sont pris de nausées. Le virus détecté à Libreville (Gabon), serait causé par un microbe provenant d'une variété de moustiques qui proliféreraient dans les eaux stagnantes. Le traitement consiste en la prise de paracétamol, une hydratation régulière. Les medecins conseillent également de ne recourir ni aux aspirines ni aux anti-inflammatoires qui favoriseraient des hémorragies. Enfin, la désinsectisation ainsi que l'assainissement des eaux restent les meilleurs moyens de lutter contre cette pathologie. La maladie avait déja sévit en Afrique, plus précisémment au Mali, au Sénégal, en Côte d 'Ivoire et au Gabon.

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com