Sénégal: calme en apparence- Senegal: seemingly calm

senegalese-riots.jpgDepuis aujourd'hui, le calme semble être de retour dans les rues de Dakar. Après l'annonce de la liste des candidatures pour l'élection présidentielle du 26 février prochain, sur laquelle figurait le nom de l'actuel président Abdoulaye Wade, plusieurs vielles s'étaient embrasées. A noter que la super star Youssou N'dour est évincé, évènement qui a également provoqué son lot de mécontentement.


Un policier tué. Tel est le bilan provisoire de ces émeutes,selon un responsable de la police. Si la situation semble s'être apaisée, les sénégalais ne décolèrent pas. L'opposition a d'ailleurs appelé à une marche vers le palais. De son côté, maître Wade qui a qualifié ces initiatives de "manifestations d'humeur" semble confiant "quelques milliers de personnes ne prendront pas en otage 12 millions de sénégalais. Pourtant ces "quelques milliers de personnes"avaient réussi, sous la bannière du M23 à faire fléchir le président le 23 Juin dernier, alors qu'il s'apprétait à faire voter une loi qui lui aurait permis d'être élu avec seulement 25% des voix. Un tour de force au goût de victoire qui ne manquera pas de griser les esprits des opposant à la candidature de Wade.

S.K

sources:www.africatime.com

Calm seems to be back in Dakar’s streets since today. After the announcement of the official candidates for the 26th February presidential elections, among them the current president Abdoulaye Wade, several cities set in fire. It must be said that the candidacy of the super star Youssou N’dour has not been considered , which triggers a lot of dissatisfaction.


A policeman has been killed. This is the temporary death toll according to a police executive.

 Though the situation appears to dissipate, Senegalese remain angry. By the way the opposition called to a march on palace. As for him Abdoulaye Wade, the lawyer who describes these initiatives as “ displays of petulance” seems to be self-confident “ a few thousands of individuals cannot hostage 12 millions of Senegalese”. However, the few thousands of individuals, under the banner of M23 had succeed to sway the president who was about to vote a law that would have enable him to be elected with only 25% of votes. A challenge with a taste of victory that will surely carry away opponents to Abdoulaye Wade’s candidacy.


Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 01/02/2012

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com