Une paire de fesses à $700 _ a $700 bottom

oneal-ron-morris.jpgÊtes-vous prêt à tout pour être le/la plus belle/beau ?

La scène se déroule en mai 2010 : une jeune américaine souhaitant faire augmenter la taille de ses fesses pour mieux gagner sa vie en boîte de nuit, fait appel a un « chirurgien » recommandé par un ami et dont les tarifs défient toute concurrence. 700 dollarss : c’est la modique somme que la jeune fille a du payer pour recevoir les injections qui serviront sa carrière et feront d’elle sans doute une fille plus riche. Bien sur, elle naurait pas pu trouver moins cher sur le marché. Et pour cause : les injections tant désirées contenaient –tenez vous bien ! –

  • De l’huile minérale
  • Du ciment
  • De l’enduit anti-crevaison

Le tout scellé avec de la super glue !! pour s’assurer que les plaies ne se rouvrent pas, évidemment !

Comme vous vous en doutez, ces injections pour le moins toxiques ont eu des conséquences sanitaires graves, presque mortelle : infections, plaies, douleurs atroces, pneumonies et symptômes grippaux.

Le lendemain, après avoir été abandonnée à l’agonie par son « chirurgien », la jeune fille s’est rendue tant bien que mal jusqu’à l’hôpital où elle a été obligée d’avouer ce qu’il s’était passé… malré la honte qui pesait sur elle.

Mais qui est ce charlatan qui comme tous les autres ne connait pas de limites pour nourrir son business très lucratif ? Ou plutôt qui est-ELLE ? Il s’agit en fait d’Oneal Ron Morris (photo de gauche), un transsexuel de 30 ans qui appartient à un réseau illégal de praticien sans diplôme et sans expérience dans le domaine médical et qui n’en est pas à son premier « cas pratique ».

Malheureusement, il n’a pu être arrêté qu’en mars 2011, ce qui lui a très probablement laissé le temps de faire de nombreuses autres victimes entre temps. Et cette histoire malheureuse n’est pas un cas isolé.

Cette histoire me fait étrangement penser à un épisode du Tyra Banks Show que nous avons partagé sur Facebook il y a quelques temps (pour ceux qui nous suivent ;)). Une jeune femme avait sciemment contacté un faux praticien pour le même type d’opération et s’est retrouvé avec des plaies ouvertes suintantes, des douleurs atroces et des cicatrices horrifiantes qui resteront à vie.

Retenons la leçon !

Are  you ready to do anything to look better ?

The scene takes place in May 2010 : a young American woman who wants to boost the size of her bottom in order to make a better living, in a night club, contacts a "surgeon", who was recommended by a friend of hers and whose prices are the lowest on the market. 700 dollars : this is the small amount she had to pay for the injections that would help her carrier and make her a richer woman. Of course, she couldn't have had it for a lower price. Matter fact : the injections she was longing for contained

  • Mineral oil
  • Cement
  • Tyre repair compound

The whole thing was closed with super glu !! so that the wounds do not open again, of course !

As you may think, these toxic injections had serious health consequences, almost deadly : infections, wounds, unbearable pain, pneumonia and flu-like symptoms.

The day after, after having been abandonned by the "surgeon" and almost dying, the young lady went to the hospital and was compelled to confess what had happened, even though she was ashamed.

Who is this quack, who, like anyone like him, do not know any limit to his very lucrative business ? Or we'd rather say who is SHE ? Actually, it is Oneal Ron Morris (photo on the left), a transgender aged 30 who belongs to an illegal network of unlicensed practionners and who have no medical experience. And this is not the first time she does toxic injections .

Unfortunately, she could have been arrested only in March 2011, which must have given her time to injure so many other people. And this sad story is not unique.

This story makes me think of an epidsode of the Tyra Banks show that we shared on Facebook (if you follow us ;)). A young lady had knowingly contacted a fake practionner for the same kind of "service" and the operation resulted in wounds, unbearable pain and appalling scars that will stay her whole life.

Lesson learned !

S.B.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 24/11/2011

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com