USA : Licence obligatoire pour les tresseuses ? – Obligatory license for hair braiders ?

108-0739.jpgPolémique : Il est illégal de pratiquer le métier de tresseuse sans possession d’une licence aux Etats-Unis. Voici la mesure polémique du secteur de la beauté à l’initiative du Board of Cosmetology (organisme responsable de la règlementation dans le secteur de la cosmétologie) de certains Etats américains.

Pour obtenir la licence, les personnes désireuses de pratiquer le métier de tresseuses doivent suivre l’équivalent de deux ans de cours avec des frais de scolarité d’environ 16 000 dollars.

Une mesure qui parait intéressante au premier abord, en particulier pour les clients car très souvent les tresseuses font également d’autres prestations qui peuvent être bien plus dangereuses pour les cheveux et qui requièrent un minimum de maîtrise. Mais en réalité la situation parait tout à fait absurde et injuste pour ceux qui la subissent dans la mesure où ces cours obligatoires ne dispensent peu, voire aucune connaissance (ou savoir-faire) sur le cheveu naturel afro. Or lorsqu’on parle de tresseuse on parle évidemment de prestation sur cheveux crépu, frisé.

On accuse donc cette mesure de n’être rien d’autre qu’une mesure anti-compétitivité car l’obligation de posséder une licence constitue une barrière à l’entrée sur le marché de la coiffure. Par ailleurs on considère également cette mesure discriminatoire autant pour les professionnels que pour les clients car cela empêche la pratique sur cheveu naturel afro (notamment avec le nombre croissant de femmes choisissant de porter leurs cheveux naturels).

A côté de cela, l’Etat de Virginie qui depuis 2004 qui permettait aux tresseuses d’obtenir une licence en suivant une formation de 170 heures seulement, a décidé de dérèglementer la profession avec une mesure ayant pris effet depuis le 1er juillet 2012. Cela signifie qu’en contrepartie, les tresseuses ne pourront pas effectuer légalement d’autres prestations comme le shampooing, la coupe, la pose de produits chimique, la coloration etc, services pour lesquels il reste obligatoire d’obtenir une licence…

Controversy : it is illegal to do hair braiding without a cosmetology license in the United States. This is the controversial measure from the Boards of Cosmetology in a couple of states.

Professionals who want to do hair braiding have to attend a two-year program and pay around  16,000 dollars.

This law may seem interesting, most particularly for clients because hair braiders often offer other services that are more dangerous and that require more knowledge and know-how. But the measure is actually absurd and unfair for professionals who are subject to it as the courses provide little and even no knowledge or know-how about afro hair. As a matter of fact when we talk about hair braiding of course this is about afro hair.

So this measure is accused of being just an anti-competitive practice because the license is barrier to enter the market. Besides this measure is also considered discriminatory for hair braiders as well as for clients because it prevents them from practicing on natural afro hair (considering the growing number of women embracing their natural hair).

Alongside this, state of Virginia who granted hair braiders to get a license after following a 170-hour cosmetology program, has recently decided to unregulated the profession: from 1st July 2012 on, hair braiders will not be required to get a license to braid hair... which means that they will not be authorized to provide other services like shampooing, cutting, waving, coloring, etc as a license is still obligatory as a license is still obligatory for those services…

S.B

Source : The Skanner

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 07/07/2012

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com