Comme le nez au milieu de la figure

 Gabrielle Union, Tyra Banks, Megan Good, Rihanna, et bien d'autres encore...Ces afro-américaines ont toutes un point commun... Allez, cherchez... Vous finirez bien par mettre le nez dessus!

Ce que ces femmes partagent outre leur beauté et leur couleur de peau, c'est qu'elles sont toutes déjà passées sur le billard pour se refaire le nez. Une opération anodine du nom de rhinoplastie largement répandue à Hollywood, toutes origines confondues. Mais là où commence à se poser des questions, c'est lorsque cette pratique semble être un passage obligé pour toutes les femmes noires en quête de célébrité Outre-Atlantique.

Ne nous y trompons pas! Le nez chez nous autres nègres renvoit à bien plus qu' à "la partie saillante du visage qui contient l'organe de l'odorat";  dixit le dictionnaire. Il renvoit à notre identité profonde, celle véhiculée depuis des siècles par les premiers colons européens. Ce nez, auquel on appose d'ordinaire le qualificatif d' "épaté", a servi de critère, (tout comme les cheveux), dans la classification des races. Ainsi, ce qui se rapporte à ce statut de nègre dans ce qu'il a de plus brut et authentique est "réparé", "gommé" et tout cela grâce à la chirurgie. Bien sûr, certaines de ces stars se défendront d'avoir honte de leur origine. Et de manière générale, leur rhinoplastie reste plutôt discrète: (elles vont rarement jusqu'à se faire le nez des Caucasiennes). Mais tout de même, quand on sait qu'il existe des techniques moins invasives, moins coûteuses et surtout moins définitives on se demande ce qu'il en est.

En effet, le maquillage présente à ma connaissance beaucoup moins de risques. Un simple anti-cerne plus foncé que le fond de teint sur les ailes et les arrêtes du nez suffit à le rendre plus étroit. Alors, pourquoi aller systématiquement jusqu'à la chirurgie? Les afro-américaines que l'on regarde avec plus ou moins d'admiration, sont les premières à crier à qui veut l'entendre qu'elles sont fières de leur couleur, et libérées de l'emprise du Maître. Mais dans les faits, c'est loin d'être le cas: blanchiment de la peau à outrance, Lace-wigs ou tissages lisse 365 jours /365 (blonds quand on peut se le permettre), opérations chirurgicales pour avoir les yeux clairs, rhinoplasties... Tout est fait pour se plier, avec un joli sourire en prime, aux critères de beauté caucasiens. Et oui, il faut vendre; vendre à tout prix. En revendiquant sa négritude d'un côté, en effacant ce qu'il en reste de l'autre. Ces filles nous mènent vraiment par le bout du nez!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com