Je n'aime pas ma peau noire - I don't like being black

m-marcelle.jpgQui a dit que la dépigmentation de la peau était exclusivement une affaire de femme ?

Quoi qu’on en dise, la dépigmentation de la peau est un fléau qui concerne aussi bien les femmes que les hommes. En témoigne cet article de la BBC concernant M. Marcelle, coiffeur congolais, qui explique pourquoi il s’éclaircit la peau :

M. Marcelle explique avoir recours à des injections spéciales pour se dépigmenter la peau depuis 10 ans. L’effet de chaque injection dure 6 mois.

« Je prie chaque jour et je demande à dieu pourquoi je suis noir. Je n’aime pas ma couleur de peau. Je n’aime pas la peau noire », déclare M. Marcelle

M. Marcelle, plus connu sous le nom de Mickael Jackson Africain dans sa communauté, dit que sa mère lui mettait des crèmes éclaircissantes lorsqu’il était plus jeune pour qu’il soit « moins noir ».

« J’aime les Blancs. Les Noirs sont perçus comme dangereux et c’est pour cela que je n’aime pas être noir. Les gens me traitent mieux parce que je suis plus clair », ajoute-t-il.

Selon un adage ancré dans l’esprit de nombreux Africains depuis le plus jeune âge, « si tu es blanc, tout ira pour le mieux ». Cette croyance est responsable de la mauvaise estime de soi de millions d’Africains.

Jusqu’à ce que les mentalités changent, aucune interdiction officielle ou campagne d’information nationale ne pourra dissuader les gens de mettre leur santé en péril pour la recherche de ce qu’ils considèrent comme beau.

Who said that skin lightening is only woman’s thing ?

Whatever some people say, skin lightening is practiced by both women and men. Here is the testimony of Congolese hair stylist Jackson Marcelle who says in an article from the BBC he has been using special injections to bleach his skin for the past 10 years. Each injection lasts for six months.

"I pray every day and I ask God, 'God why did you make me black?' I don't like being black. I don't like black skin," he tells me.

Mr Marcelle - known in this busy community as Africa's Michael Jackson - says his mother used to apply creams on him when he was young in order to make him appear "less black".

"I like white people. Black people are seen as dangerous; that's why I don't like being black. People treat me better now because I look like I'm white," he adds.

Entrenched in the minds of many Africans from a young age is the adage "if it's white, it's all right", a belief that has chipped away at the self-esteem of millions.

Until this changes, no amount of official bans or public information campaigns will stop people risking serious damage to their health in the pursuit of what they think is beauty

S.B

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 04/01/2013

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com