L'anorexie : une maladie de blanc ? - Is anorexia a white disease ?

Hier, suite à la rediffusion d'une émission sur les troubles du comportement alimentaire, je me posai la question de savoir si l'anorexie est une maladie "typiquement blanche". Non pas qu'il faut toujours opposer le Blanc (occidental) au Noir mais très souvent dans les milieux africains, l'anorexie est un phénomène incompréhensible. On dit que c'est une "maladie de blanc" - disons plutôt de "riche", d'occidental.

Une petite recherche s'impose...


 "les troubles de conduite alimentaire chez les noirs d’Afrique surviennent dans des milieux occidentalisés par rapport à la population générale de leur pays."

J'ai trouvé sur le site www.relation-aide.com un travail sur l'anorexie datant de 2001 réalisé par Alain Charpilloz et Claire Doerig (Suisse) dans le cadre de la formation à la relation d'aide avec Jacques Poujol  et Cosette Fébriss. Je vous livre les extraits de texte tel quel.

"Des études très récentes montrent que les populations noires ne sont plus épargnées par l’anorexie mentale. Il est donc intéressant de se poser des questions sur les facteurs qui ont pu contribuer à une telle évolution. [...]  L’anorexie mentale touche surtout les classes sociales élevées ou moyennes-supérieures. Les anorexiques appartiennent à des familles pour lesquelles la réussite et la promotion sociale ont une grande importance. 

Ph. Jeammet relève, comme d’autres l’ont fait avant lui, l’absence quasi totale de l’anorexie mentale parmi les populations noires africaines ou américaines. Ceci semble pour les cas de ces dernières plutôt étonnant. H. Bruch note dès 1973 que les cas d’anorexie mentale surviennent dans des populations à l’abri de la faim dans les milieux aisés et culturellement évolués, tandis qu’elle est absente ou inconnu parmi les minorités noires et défavorisées. "

[...]

L’épidémie gagne du terrain chez les noirs américains

"Les séries publiées entre 1960 et 1980 font état de l'absence de sujets noirs parmi les patients anorexiques. En 1973 par contre est publié le 1er cas d’anorexie mentale chez une patiente noir. Dans les années 1980 ces cas se multiplient à tel point qu’ils suscitent l’hypothèse d’une augmentation de l’incidence de l’anorexie mentale chez les noirs américains. En 1985 Thomas et Szmukler rapportent un cas de boulimie et 2 d’anorexie mentale chez les jeunes filles noires et s’interrogent sur l’influence des facteurs socioculturels. Cette évolution pouvait en apparence être liée à un meilleur accès des noirs au système de soins et donc simplement à des possibilités nouvelles de diagnostic de la part des médecins."

[...] 

En Afrique

"Il faut tout d’abord noter le manque d’informations substantielles pour l’ensemble du continent africain.

En 1981 est rapportée l’observation d’une nigérienne de 22 ans présentant une anorexie mentale ayant son origine six ans plus tôt alors qu’elle était enceinte et encore scolarisée. Buchan et Gregory (1984) publient ce qui est pour eux le premier cas d’anorexie mentale chez une Zimbabwéenne de 20 ans manifestement très occidentalisée. En effet, élevée en Angleterre de 2 à 6 ans sa langue maternelle est l’anglais et elle ne maîtrisera jamais parfaitement sa langue d’origine. De 7 à 17 ans elle vit au Zimbabwe et y suit une scolarité normale. 

C’est lors d’un séjour en Angleterre qu’elle présente au bout de 2 ans les premiers symptômes d’une anorexie mentale diagnostiquée à son retour dans son pays natal. Les auteurs insistent sur l’acculturation de leur patiente et signalent par ailleurs que l’incidence de l’anorexie mentale parmi la population blanche du Zimbabwe apparaît tout à fait comparable à ce qui est observé en Europe ou chez les blancs d'Afrique du Sud. Il semble donc que les troubles de conduite alimentaire chez les noirs d’Afrique surviennent dans des milieux occidentalisés par rapport à la population générale de leur pays."

Merci de nous apporter vos témoignages.

After having watched a TV program about eating disorders I wondered if anorexia exclusively occurs in the white population. Indeed, anorexia is almost not understandable in the African community and people often say that it is a “white disease”… Well let’s say that it is a disease of wealthy people.
 
Here are the results of my research.

“In Africa, eating disorders occurs in communities that are westernized compared to the rest of the population.”

I found some interesting statements on a study conducted by Alain Charpilloz and Claire Doerig in 2001 www.relation-aide.com .

Very recent studies show that black people are not safe from mental anorexia. So it would be interesting to take a look at the factors contributing to such a change. Mental anorexia mainly concerns high or middle class people. We only find anorexics in families in which social and professional success is one the most important things.

Ph. Jeammet underlines the fact that there is barely any case of anorexia in the African or African American population. In 1973, H. Bruch remarks that mental anorexia cases occur in population that are safe from hunger and in rich and culturally advanced populations whereas anorexia does not exist and is unknown in black and poor minorities.

[…]

This disease affects more and more African American.

“The first mental anorexia case was released in 1973. There were more and more such cases in the 80’s. In 1985 Thomas and Szmukler reported one bulimia case and 2 mental anorexia cases in young black girls. So they wondered about the influence of social and cultural factors. This progress could be related to the fact that black people have a better access to the health care system and therefore now simply have the opportunity to benefit from a diagnosis.

[…]

In Africa

First we must consider the fact that there is not enough significant information about the African continent.

The case of a Nigerian anorexic 22-year old woman was reported in 1981. The disease started 6 years before when she was pregnant and still within the school system. Buchan and Gregory published their first study in 1984 about a mental anorexic case on a young girl from Zimbabwe, which was obviously westernized. Indeed, she was raised in England from 2 to 6. Her mother tongue is English and she had never perfectly spoken her original language. She lived in Zimbabwe from 7 to 17.

Doctors diagnosed the first symptoms of mental anorexia after she had a journey in England. Doctors put the emphasis on the acculturation. So in Africa , it seems that eating disorders occurs in communities that are westernized compared to the rest of the population in their country.”

Do not hesitate to give us testimonies.

S.B

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com