La beauté dans un cube?-Beauty in a cube?

cube.jpg

Vous avez certainement déjà entendu parler de cette méthode, tant le web s'est donné à coeur joie de révéler au grand jour une pratique venant du Continent noir, une de plus qui nous interroge sur nos limites (si elles existent) quand il s'agit de plaire à Monsieur ou de ressembler à telle vedette de la musique... La méthode peut prêter à sourire, mais les conséquences sont parfois dramatique. Comme quoi il n'y a pas de solution Maggic pour avoir des formes de rêves.

La pratique incriminée est bien sûre l'utilisation de cubes Maggi par les femmes congolaises, par voie anale. Le but: développer des formes pulpeuses au niveau des hanches et des fesses. Le procédé: utiliser le concentré d'aromate brut ou liquifier, puis l'introduire par une seringue. Le "principe actif": les nutriments contenus dans les cubes dorés serviraient de manière ciblée à  "faire prendre de la masse aux fesses..." Tests cliniques: aucun bien sûrs. Résultats: certaines réussiraient à avoir un popotin plus rebondis. Pour d'autres c'est la tragédie; à causes des épices dont regorge le fameux cube, des infections peuvent résulter de cette pratique insolite. Pire, des cas de décès auraient été enregistrés.

Des campagnes de sensibilisation ont depuis été menées et elles semblent porter leur fruit. Pourtant il faut bien reconnaître que face à l'hypermédiatisation des stars décapées et et à la silhouette généreuse, les moyens peuvent paraître dérisoires. C'est d'autant plus vrai que dans un continent ou  les formes charnues sont généralement sans cesse vantées, et où les plus sveltes sont souvent délaissées (difficultés pour trouver un mari, suspicion de séropositivité...), on pense avoir tout intérêt à recourir aux pires, aux plus avilissants stratagèmes.

Encore une fois, les stars congolaises ont largement servies d'exemple dans cette "quête de la beauté". Elles étaient souvenez-vous déjà à la pointe du décapage. Ces vedettes ne manqueront pas de faire des émules dans une Afrique paupérisée en mal de vrais exemples. Mais devons-nous céder à chaque tendances quitte à tomber dans la caricature, voire même à mettre nos vie en danger?

source:www.afrik.com
You have certainly already heard about this method as the web has enjoyed to disclose this practice from the African Continent, one more that questions us about our limits (if they exist) when it comes to seduce Sir or to look like some music star. The method may make you laugh but its consequences can be dramatic. Which proves that there is no Maggic solution to have a dream shape.

 The incriminated practice is of course the use of seasoning cube by Congolese women as suppository. The goal: enhancing their hips and butt. The process: use the seasoning condiment as such or in liquid form, and then introducing it with a syringe. The active ingredient: nutrients in the cube would in a target manner help to “take mass in the butt”. Clinical tests: none of course. Results; some are said to have developed bigger. For others this is a tragedy; infections can result from this unusual practice because of spices in the seasoning condiment. Worse, one speak of deaths cases.

 Education campaigns have been  conducted since then and they seem to have brought good results. Yet, it must be recognized that, faced with hypermediatisation of bleached fleshy stars, solutions can appear to be derisory. This is all the more true, in a continent where pulpy shapes are generally continuously put forward , and where slim women are neglected (difficulties to find a husband, HIV suspicion...); we think it is in our own interest to resort to the worst, the most humiliating stratagems.

 Once again, Congolese stars largely serve as example in this “quest of beauty”. Remember they initiated bleaching. These celebrities will surely be emulated in a pauperized Africa that lacks models to follow. But must we really surrender to each trend, even if this makes us fall into caricature, and even endangers our lives?

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 01/12/2011

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com