Le Grand Maître

Le Grand Maître ne devrait plus être à présenter. Originaire de Côte d’Ivoire et vivant actuellement à Boston, Franck Williams de son vrai nom, est l‘un des meilleurs conseillers matrimoniaux du web 2.0. Depuis sa première vidéo postée en septembre 2009 sur les relations à distance, le succès du Grand Maître ne cesse de croître et il peut en être fier : 5 174 785 vues, 22 000 feedback dont 16 157 commentaires*, pour ce début de mois de juillet !  Découvrez l‘interview qu‘il nous a accordé, avec un petit extrait de « You remind me » en live, je tiens à le préciser. Ne soyez pas jaloux !

Beauté Ebène :  Franck, la plupart de tes astuces concernent les relations hommes-femmes. Es-tu un cœur à prendre ?

Grand Maître : Oui. Certes, la notoriété facilite les rencontres. Mais les filles sont méfiantes à causes des astuces et peuvent penser que j’ai plusieurs copines à la fois. Aussi, en tant que personne connue, tu ne sais pas qui te fréquente pour ce que tu es vraiment et qui te fréquente parce que tu es le Grand Maître… J’ai besoin d’une femme forte qui sache faire la part des choses.

B.E : En combien de temps t’es tu fait un nom sur le web ?

GM : A ma grande surprise, le succès a été immédiat ! Après avoir posté ma première vidéo sur les relations à distance, j’ai reçu plus de 200 demandes d’amis et les commentaires ont fusé !

B.E :  Comment t’es venue l’idée de créer les Astuces du Maître ?

GM : Un ami m’avait suggéré de mettre sur papier toutes les aventures que j’ai vécues. Au début j’ai pris cela à la rigolade mais l’idée a germé dans mon esprit… mais l’écriture n’est pas mon fort. J’ai donc proposé à mon entourage de me poser des questions auxquelles je répondrais et comme cela, j’ai créé ma première vidéo.

B.E : Quelles sont les personnes qui t’aident à faire les vidéos ?

GM : Personne. Seul Angelo Busta, mon DJ, crée mes jingles. Sinon je fais mes montages tout seul. Toutes les innovations sont mes propres idées. Je m’oblige a toujours trouver de nouvelles choses… D’ailleurs, d’ici le 15 juillet, le design de ma page Facebook va changer. Les montages et le jingle seront différents.

B.E : Selon toi, quelle est la clé de ton succès ?

GM : J’ai vécu toutes les histoires dont je parle. Je ne rédige pas de texte. Les gens se retrouvent dans ce que je dis car au final, on vit tous plus ou moins les mêmes choses.

B.E : Quelles sont tes autres activités ?

GM : J’avais ouvert une radio qu’on a du fermer à cause de problèmes en interne. J’ai également lancé http://afreeque.com/mall/ , un site marchand. Le lancement de mon site http://www.afreeque.com/ est prévu pour le 18 juillet. Ce sera un site semblable à RFI ou Le Monde, mais les articles seront rédigé par des volontaires. Je souhaite rassembler l’Afrique avec ce site.

Je souhaite également lancer ma propre chaîne de télévision, Afreeque TV mais je n’ai pas encore trouvé de plateforme de diffusion. Afreeque TV est mon plus gros projet. J’aimerais avoir la chance de faire mes preuves à la télé et de réaliser ma propre série…J’ai fait beaucoup de démarches auprès d’artistes et des chaînes ivoiriennes entre autres, sans réponse… Je fais également des consultations de 45 minutes via skype à 30 dollars.

B.E : Tu fais aussi des one man show… En quoi est-ce différent des Astuces du Maître que tu postes sur Facebook et Youtube ?

GM : Sur les vidéos, je suis libre de dire ce que je veux. Pour les one man shows, je ne suis jamais prêt pour ce que je vais dire. J’ai vécu toutes les histoires que je raconte mais je dois m’adapter à mon public. Par exemple je ferais plus attention à mon vocabulaire devant des gens hauts placés, des personnes âgées ou un public blanc qui ne comprend pas forcément le nouchi.

B.E : Peux-tu vivre correctement uniquement avec le revenu de ces prestations ?

GM : Non. Les représentations ne me rapportent pas beaucoup. Je fais environ deux représentations par mois, payées 400 dollars chacune, ce qui équivaut seulement à mon salaire hebdomadaire. En tant qu’artiste on est souvent bien accueilli mais très mal rémunéré. Lorsque l’on fait appel à moi, on me paie uniquement le déplacement et parfois l’hôtel. Le reste est à mes frais parce que je n’ai pas le statut de star… Mon désavantage est la visibilité. Il faut que les bonnes personnes me voient. En attendant que l’on accepte mes propositions, je garde mon emploi.

B.E : As-tu un message à faire passer ?

GM : Entre Africains, il est important de toujours soutenir les œuvres et initiatives des Africains pour avancer… Et partagez mes vidéos autant que vous pouvez !

 

Merci au Grand Maître pour sa disponibilité.

statistiques de Grand Maître - début juillet

Le Grand Maître is one of the best flirting consultant of the web.  His real name is Franck Williams and he comes from Ivory Coast. He is now settled in Boston, so if you live there you might have already bumped into him without even knowing he’s a web celebrity.

 
For those who don’t know him yet, Franck Wiliams started his carrier posting a video in which he gave tips for remote relationships. It was a big buzz in the francophone African community…
 
Beauté Ebène  :  Franck, most of your videos are about men and women relationships. Are you single ?
 
Franck : Yes. When you are well known, it becomes easier to get to know people. However it is hard to make out between who want you for who you really are and who are gold diggers. Plus girls might mistrust me because they think I handle several relationships at the same time. I need a strong woman.
 
BE : How long did you have to wait for success ?
 
Franck : Success came immediately. After the first video, I had more than 200 friend requests and hundreds of comments .
 
BE : How did you had the idea to create “Les astuces du Maître” (Franck’s tip’s) ?
 
Franck : a friend of mine suggested I should write about my life. First I did not take it seriously but then I started to think about it but writing was not what I was best at. So I asked my relatives to ask me questions that I would answer and this is how I created my first video.
 
BE : Can you tell us about your team ?
 
Franck : Noone helps me doing the videos. I only work with Angelo Busta, my DJ, who creates the jingles. Otherwise, I do everything myself and all the new stuff that you see is my own ideas. I try to always do new things.
 
BE : What is the key of you success ?
 
Franck : I lived all the stories I am talking about in my videos. I do not prepare any text. People identify with what I say because we actually all live the same experiences.

BE : What else do you do ?

Franck : I started a radio program that we had to stop. I also launched http://afreeque.com/mall/ which is an e-shop. I also launched http://www.afreeque.com/ , a  news website whose articles are written by volonteers. I wanted do gather all of Africa on this website.
I also wanted to start my own TV channel, Afreeque TV, but I haven't foud a broadcasting plateform yet. Afreeque TV is my biggest project. I would like to show my talent on Tv and make my own series... I tried to contact many artists and Tv channels in Ivory Coast still I got no answer.... I also do 45 minutes consultating via skype for 30 dollars
 
BE : You do One Man Shows. What is the difference between that and the videos that you post ?
 
Franck : On the videos, I am free to tell whatever I want. For the One Man Shows, I am never ready. Even though I lived all the stories that I tell, I have to adapt to my audience. I will pay attention to the vocabulary if I perform in front of elderly or in front of white people who do not understand nouchi (slang language from Ivory Coast)
 
BE : can you make a good living with what you earn from those performances ?
 
Franck : No. I do not earn much from the shows. In average, I do 2 performances per month and I am paid 400 dollars each, which correspond to my weekly income. As an artist you are often well treated but low paid. When people invite me, they pay for transport and sometimes accommodation. I have to pay for the rest because I am not considered as a real star. I lack visibility and I need to reach the good people. Therefore I have to keep my current job.
 
BE : Do you have a message for our readers ?
 
Franck : As Africans, we should support all initiatives of our community in order to make progress… and do not hesitate to share my videos.

On the left : Facebook statistics - July 2011

 


Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com