Rebecca Lolosoli

C'est en m'attardant sur Arté que j'ai découvert le combat de cette femme incroyable nommée Rebecca Lolosoli. D'origine Kenyane, cette battante s'est défendue bec et ongles pour dénoncer les viols commis sur des femmes kenyanes par des soldats britanniques. Battue par son mari et par d'autres hommes du village, Rebecca n' a pourtant pas renoncé à sa mission. 

Au contraire, elle a quitté son village et a commencé à acquérir du bétail, chose interdite aux femmes de son village. Au début des années 90, elle est même allée jusqu'à persuader les autres femmes de développer leur propre commerce. Loin de se contenter de cela, Rebecca les a incité à former un village séparé réservé aux femmes: Umoja (unité en Swahili), avec pour but de devenir une attraction touristique; et surtout de recueillir les femmes victimes de violences conjuguales, de mutilation génitale ou de mariage forcé. Rebecca Lolosoli qui se décrit comme "non instruite" a réussi un pari qui ne semblait pas être gagné d'avance. Sa détermination et son courage lui ont valu d'être conviée à de nombreux congrès aux Etats-Unis, en Afrique du Sud et en Europe. Elle a également reçu de nombreux prix, notamment le Vital Voice Awards (ONG crée à l'initiative d'Hilary Clinton).

Cette ascension ne masque néanmoins pas les difficultés rencontrées à Umoja. Lolosoli est régulièrement menacée de mort par des hommes jaloux de sa réussite. En 2005, une femme du refuge a été assassinée. Même si Rebecca est invitée lors des forums et séminaires à travers le monde, les viols commis par les soldats britanniques ne sont toujours pas à l'ordre du jour. Non seulement le gouvernement kenyan semble ne pas y accorder l'importance necessaire, mais en plus l'ex empire britannique fait la sourde oreille. Cela n'a heureusement pas entamé l'acharnement de ce leader hors du commun qu'est Rebecca Lolosoli. La popularité du village d'Umoja ne cesse de grandir au niveau mondial. Cette visibilité contribue à ce que la culture Samburu ne disparaisse pas. Certes, la route est longue vers la reconnaissance de ces crimes, mais ce qui a déjà été accompli n'a pas de prix. 

N.B: le film documentaire: "Umoja, le village interdit aux hommes" à voir absolument.

I was lingering on Arte channel when I discovered  the fight of this wonderful woman whose name is Rebecca Lolosoli. This stubborn kenyan  has fought hard to expose rapes of kenyan women committed by british soldiers. Beaten up by her husband and several men of her tribe, Rebecca hasn't yet given up on her mission.

On the contrary, she left her village and began to raise cattle, which is not allowed to women. In early 90's she even persuaded other women to have their own business. Rebecca went further by encouraging other women to move to a separate village. Umoja( unity in Swahili), the village's name aims at hosting tourists as well as sheltering victims of domestic violence, genital mutilation or forced marriage. Rebecca Lolosoli who describes herself as unliterate has succeed where she was not expected to.  Her relentlessness and her courage has been rewarded as she's been invited to several forums in the United States, South Africa ans Europe. She also received numerous awards as the Vital Voices one( Hilary Clinton's NGO).

Nevertheless, this succes can't hide the difficulties in Umoja. Lolosoli is regularly threaten to death by jealous men. A woman from the shelter was killed in 2005. Even if Rebecca Lolosoli is a guest to forums and seminars throughout the world, the rapes committed by bristish soldiers has not been on the agenda yet. Not only seem kenyan authorities not to care, but also turns the ex british empire a deaf ear. Fortunately, this has not affected the extraordinary leader's stubborness. Umoja is getting more and more famous in the world. This enable the Samburu culture to survive. The road to past crimes recognition is long, but what has been accomplished has no  price.


S.K

Source : 

  • www.wikipedia.org
  • www.dailybeast.com


 


Commentaires (1)

1. jthh 06/10/2012

voila quelqu'un de courageuse pour défendre les femmes de son pays.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com