Dracunculose ou ver de Guinée - Dracunculosis or Guinea worm infection

Le ver de Guinée est due au Dracunculus medinensis, un vers parasitaire filiforme qui se développe à l’intérieur du corps humain. Il peut atteindre jusqu’à un mètre de long et est aussi gros qu’un trombone à papier.

La Dracunculose s’attrape en buvant de l’eau infectée par des puces d’eau elles-même infectées par des larves du vers de Guinée. Au bout d’un an, les vers non matures traversent les parois intestinales, se développent jusqu’au stade adulte et s’accouplent. Les vers mâles meurent et les femelles traversent tout le corps, se développent pour atteindre la taille maximale d’un mètre et finir à la surface de la peau, le plus souvent dans les membres inférieurs.

Les vers provoquent des gonflements et des ampoules douloureuses et brûlantes. Afin d’apaiser les brûlures, les infectés ont tendance à aller dans l’eau où l’ampoule éclate. Cependant cela permet au vers de produire des millions d’autres larves car dans l’eau, les larves sont avalées par des petites puces d’eau et le cycle recommence.

Le ver de Guinée sévit uniquement en Afrique. On a néanmoins trouvé des cas d’infection dans des villages reculés dans le désert du Rajasthan et au Yémen. La zone d’infection en Afrique s’étend du Sahara à l’Equateur. Plus de la moitié des cas reportés de vers de Guinée proviennent du Soudan. D’autres pays enregistrent plus de 1 000 cas par an, dont le Nigeria, le Burkina Faso, le Ghana, le Mali, l’Ouganda, le Togo, le Bénin et la Côte d’Ivoire. On reporte également des cas moins nombreux d’infection en Mauritanie, Ethiopie, Tchad, Sénégal et Cameroun. La plupart des cas sont enregistrés dans des villages pauvres, sans fréquentation touristique.

Les symptômes

Quelques jours avant l’émergence des vers, les personnes infectées peuvent développer de la fièvre, avoir des gonflements et des douleurs à l’endroit où se trouve le vers.

Une ampoule apparaît et fait une plaie. Lorsque la blessure est immergée dans l’eau, le vers commence à sortir. La plupart des vers apparaissent sur les jambes et les pieds mais ils peuvent également apparaître sur d’autres parties du corps. Après que le vers a émergé, la plaie peut devenir douloureuse, gonfler et s’infecter.

Les symptômes apparaissent environ un an après avoir bu de l’eau contaminée.

Malheureusement, le diagnostic du ver de Guinée se fait généralement lorsque l’on voit apparaître le vers à la surface de la peau.

Les personnes à risque

Toute personne exposée au vers de Guinée peut être infectée. Les habitants de villages pauvres encourent évidemment le plus de risques.

Prévention

On peut éviter l’infection en utilisant de l’eau filtrée ou de source sure. L’eau peut être bouillie, filtrée grâce à un tissu en nylon ou traitée avec un produit chimique.

Traitement

La seule façon de se débarrasser du ver de Guinée est de l’extraire en l’enroulant autour d’un petit bâton et de le retirer morceau par morceau. Parfois, le vers peut être complètement retiré en quelques jours mais le processus peut durer plusieurs semaines. Le vers peut être extrait par chirurgie avant que la plaie ne commence à gonfler. Les antihistaminiques et les antibiotiques peuvent réduire les gonflements et faciliter l’extraction du vers.

Il n’existe aucun médicament pour l'éliminer. Il faut donc informer les populations sur les moyens de ne pas propager ce fléau. 

Complications

Pendant la période où le ver émerge et est retiré, la personne infectée endure une souffrance intense et ne peut pas marcher ou faire ses activités quotidiennes pendant des mois. Même après l’extraction du vers, les malades gardent des cicatrices et gardent des séquelles à vie. L’infection ne donne pas l’immunité et de nombreuses personnes habitant dans des villages souffrent du vers de Guinée année après année.

Guinea worm infection is due to Dracunculus medinensis, a parasitic threadlike worm that grows into the body. It can reach up to 1 meter et be as big as a paper clip.
 
One can be affected by dracunculosis by drinking water that is infected by Guinea worm infected fleas. After one year, non mature worms cross intestinal wall and grow and mate. Male worms die and female worms go through the body and grow up to one meter and they end up on the skin surface, most frequently in lower limbs.
 
Worms cause swelling and painful ad burning blisters. In order to soothe the burns infected people tend to go into water where the blister bursts. However it enables worms to produce millions of larva because they are swallowed by water fleas.
 
Guinea worm is said to rage exclusively in Africa. However infection cases have been reported in remote villages of Rajastan and in Yemen. Africa infection area goes from Sahara to Equator. More than half of Guinea worm reported cases occur in Sudan. Other countries record more than 1000 cases a year, among them Nigeria, Burkina Faso, Ghana, Mali, Uganda, Togo, Benin and Ivory Coast. Some cases are also reported in Ethiopia, Mauritania, Tchad, Senegal and Cameroon. Most cases occur in poor villages where there are no tourists.
 
 
Symptoms
 
A couple of days before the worms emerge infected people can have fever, swellings and pain where the worm is.
A blister is formed and result into a wound. When the wound is immerged into the water the worm stars to get out. In most cases worms are in legs and feet but it can also be in other parts of the body. After the worm has emerged the wound can be painful, swell and become infected.
 
Symptoms appear about one year after contact with infected water.
 
Unfortunately diagnosis is made only when the worm emerges at the skin surface.
 
People at risk
 
Anyone that has contact with infected water is at risk. Of course poor villagers have more risks than other people.
 
Prevention
 
We can avoid infection using filtered water or water coming from a safe source. Water can be boiled or filtered thanks to a nylon piece of fabric or treated with chemicals.
 
Treatment
 
The only way you can get rid of Guinea worm is to remove it with a small stick. Sometimes the worm can be removed in a couple of days but it can also last several weeks. The worm can be removed through surgery before the wound swells. Antihistamines and antibiotics can reduce swellings and make it easier to remove the worm.
 
So far there is no treatment to kill it off. Therefore people must be informed in order to not spread the infection
 
Complications
 
When the worm emerges and is removed the infected person suffers intense pain and cannot walk or do their daily activities for months. Even after the worm is removed patients have scars and everlasting after effects. Infection does not immunize against further infection and many people suffer from this infection year after year

S.B

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com