Ethnicité et maladie cardiaque - Ethnicity and heart disease

Selon plusieurs études américaines, le facteur ethnique influencerait les risques de maladies cardiaques

Les études dont nous allons vous parler ont entre autres été menées par 
  • National Institue of Health
  • American Heart Association
  • Multi-Ethnic Study on Arterosclerosis
  • Medical school (Howard University)

Des études menées aux Etats-Unis ont montré que les femmes afro-américaines atteinte de maladies coronariennes encouraientdeux fois plus de risques d'attaque cardiaque qu'une femme blanche. Ces études ont également montré qu'elles avaient deux fois plus de risques de mourir de leur maladie coronarienne.

 
Pourquoi ?

 Selon les résultats de recherche, les femmes afro-américaines ont des taux plus élevés de 

  • tension artérielle
  • cholestérol
  • diabète

Bien qu'étant plus à risques, les afro-américaines auraient moins tendance à prendre des médicaments pour lutter contre ces affections. De manière générale, les Afro-Américains ont des taux plus élevés de maladies cardiaques (maladies coronariennes, attaques cardiaques, insuffisance cardiaque, tension artérielle, etc). Selon l'American Heart Association (association américaine pour les maladies cardiaques), environ 40% des Afro-Américains (hommes et femmes) ont une forme de maladie cardiaque. En comparaison seulement 30% des hommes et 24% des femmes blancs sont concernés. 

 Si le facteur ethnique est utile dans l'analyse de la maladie cardiaque, il faut quand même se rappeler qu'il ne donne qu'uneappréciation générale. Les scientifiques ont découvert que dans les dernières décennies, certains groupes ehniques semblent développer de plus en plus  de maladies cardiaques. Par exemple, les indiens d'Amérique présentaient de très faibles taux de maladies cardiaques dans le passé. Mais maintenant, c'est la cause principale de décès dans cette population, avant le cancer, les accidents, les maladies du foie et le diabète.

 En lisant cette partie de l'étude, j'ai d'abord pensé que toutes ces maladies étaient dues à l'alimentation et aux conditions de vie plutôt qu'au facteur ethnique. Et effectivement ce sont des facteurs favorisants que les scientifiques ont longtemps dénoncé 

Cependant, l'institut national de la santé (NHI) a mené un projet destiné à découvrir les gènes responsables des maladies cardiaques.Les scientifiques ont découvert des différences génétiques entre les groupes ethniques. Par exemple, 13% des Afro-Américains ayant participé à l'étude ont une particularité génétique qui les rend plus susceptibles d'avoir une anomalie du rythme cardiaque. Ce gène est moins fréquent chez les Blancs, les Asiatiques et les Latinos.


Par ailleurs, il semblerait que les Afro-Américains ne réagissent pas de la même manière aux médicaments pour réguler la tension artérielle (beta bloquants et enzyme de conversion de l'angiotensine). Puisque les chercheurs en apprennent davantage sur la façon dont agissent les médicaments sur certains groupes ethniques, les patients devraient recevoir des traitements qui fonctionnent mieux pour eux.
Les chercheurs ont découvert les gènes responsables des maladies cardiaques mais heureusement, cela ne signifie pas  que tous les porteurs seront malades. Tout dépend également de l'hygiène de vie et de la bonne utilisation des traitements médicaux. 

According to many American studies, ethnic factors could worsen heart diseases.

The studies we refer to were conducted by
  • National Institute of Health
  • American Heart Association
  • Multi Ethnic Study non Arterosclerosis
  • Medical School (Howard University)
Studies conducted in the United States showed that Afro American women who have coronary disease are twice more likely to get a heart attack than white women. The same studies showed that black women were more likely to die from their coronary disease.
 
Why ?
 
The results of the studies show that black women have higher rates in
  • blood pressure
  • cholesterol
  • diabetes


Even though they have more risks black women would be less likely to take medicines in order to stop the disease.

Generally, black people have higher rates in heart disease (coronary disease, heart attack, cardiac failure, blood pressure). According to American Heart Association about 40% of Afro American men have a kind of heart disease whereas only 30% of white men and 24% of white women are concerned. 

It is worth considering ethnic factors when analysing heart disease but we must keep in mind it just gives a general rate. In the last ten years scientists have found out certain ethnic groups were more likely to be affected by heart diseases. For instance, Native Americans showed very low heart disease rates. But now this is the main death cause in this population before cancer, accidents, liver disease and diabetes.

When I read this article I firtst thought that those diseases were caused by life conditions and food rather than ethnic factors. Indeed, scientists had thought like that too before.

However NHI (national health institute) has conducted a project aiming at finding the genes responsible for heart diseases. 

Scientists have discovered genetic differences between ethnic groups. For instance 13% of Afro American who have taken part in the study have genetic features that make them more likely to have abnormal heart rate. This gene would be less common in Latinos and Whites.

Besides it seems like Afro Americans do not respond the same way to medicines made for regulating blood pressure. As researchers are learning more and more on how medicines react on certain ethnic groups, patients should be given medicines that work best for them. 

Researchers have found genes responsible for heart diseases but fortunately this does not mean every carrier will be affected. It also depends on lifestyle and right use of medication.

 


Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com