Le mélanome en question

Les cancers de la peau sont les plus fréquents des cancers. Il y a plus de 100 000 nouveaux cas annuels de cancers de la peau en France. Un diagnostic précoce permet la guérison dans l'immense majorité des cas.

Les cancers de la peau les plus fréquents et les moins graves sont les carcinomes baso-cellulaires et épidermoïdes, ils représentent plus de 90 % des cancers de la peau.

Le mélanome est un cancer cutané plus rare et plus grave que les précédents. Le mélanome peut survenir à tout âge, mais touche plus fréquemment les sujets de 40 à 50 ans et s'observe exceptionnellement chez les enfants. Sept mille nouveaux cas de mélanome sont diagnostiqués chaque année en France, où ce cancer est responsable de plus de mille décès. Dans la majorité des cas, on peut obtenir la guérison complète d'un mélanome si le traitement est mis en oeuvre à un stade de début.
 
 
Qu'est ce que le mélanome ?
 
L'épiderme comporte plusieurs variétés de cellules. Les kératinocytes forment le contingent principal et donnent naissance aux carcinomes baso-cellulaires et épidermoïdes. Le mélanome se développe à partir de cellules spécialisées dans la fabrication du pigment de la peau (les mélanocytes) à l'origine de la couleur de notre peau et du bronzage. Les mélanocytes résident normalement dans la région profonde de l'épiderme, ils sont aussi à l'origine du grain de beauté.
 
 
Quelles sont les causes du mélanome ?
 
L'exposition solaire excessive est le facteur essentiel responsable du développement du mélanome. Les peaux blanches présentant de nombreux grains de beauté sont les plus à risque mais toutes les couleurs de peaux sont concernées par le mélanome.
Les signes ?

Au début, il s'agit d'une tache colorée de quelques millimètres qui comporte plusieurs couleurs de brun et/ou de noir. Cette tache est souvent asymétrique et comporte une bordure irrégulière. Le mélanome évolue et subit des modifications assez rapides dans sa taille, sa forme, ses contours et ses couleurs. D'autres signes, comme une modification de la surface, la présence d'une excroissance ou d'un nodule, une extension du pigment qui «bave» en bordure, un saignement (signe tardif qu'il ne faut pas attendre pour consulter) ou encore des démangeaisons peuvent parfois être observés.

Le mélanome peut toucher n'importe quelle région de la peau, du cuir chevelu, des muqueuses (bouche, organes génitaux…) ou des ongles.

Certains mélanomes ne sont pas pigmentés (mélanomes achromiques); leur diagnostic est alors particulièrement difficile.
 
 
Comment prévenir le mélanome ?
 
Eviter l'exposition solaire. L'exposition au soleil et aux radiations ultraviolettes est le facteur de risque essentiel du mélanome. Il faut donc interdire les bains de soleil, éviter l'exposition solaire aux heures où les radiations solaires sont les plus intenses de 12 heures à 16 heures, appliquer une crème solaire protectrice (indice 20 au moins) à renouveler toutes les deux heures et après chaque bain, porter des vêtements protecteurs et un chapeau.

Les traitements
 
Exérèse chirurgicale



Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Qui sommes-nous ?/Who we are Plan du site/Sitemap - Partenaires/Partners - Contact 

Tous droits réservés/All risghts reserved - © 2016 www.beaute-ebene.com